Eh non ! 14 allers-retours.
D'après l'ADEME, chaque email d'1 Mo envoyé à un·e destinataire génère environ 20g de CO2. À raison de 33 mails par jour en moyenne, nous arrivons à 13,6 tonnes d'équivalents CO2 par an.